Graines et plantes

Narcisse ou jonquille : quelle différence ?

Certaines fleurs ont la particularité d’annoncer le printemps en mettant du soleil dans le jardin – ou sur le balcon, d’ailleurs ! C’est notamment le cas des narcisses et des jonquilles. Certains les confondent, d’autres affirment qu’il s’agit d’une seule et même variété, dont les noms sont finalement interchangeables. On vous explique ce qu’il en est vraiment !

narcisse et jonquille

Le genre Narcissus

Narcissus est un genre de plantes herbacées vivaces, qui appartient à la famille des Amaryllidacées. Les narcisses sont des plantes bulbeuses, facilement identifiables à leurs tiges creuses et à leurs feuilles basales. Elles portent une ou plusieurs fleurs, elles aussi reconnaissables au premier coup d’œil, puisqu’elles se composent de 6 tépales et d’une paracorolle en coupe ou en trompette.

Un genre, mais une multitude de variétés

Les narcisses se distinguent par leur beauté, mais aussi par une multitude de variétés assez impressionnantes. Parmi les plus connues :

  • le narcisse des poètes. Connu depuis l’Antiquité, le Narcissus poeticus fleurit dans le Massif central et dans le Jura et il est tout particulièrement utilisé en parfumerie.
  • Le narcisse bouquet (Narcissus Tazetta), dont les fleurs blanches à trompette jaune sont groupées.
  • Le narcisse jaune, (Narcissus Pseudonarcissus) ou narcisse trompette, est très apprécié au jardin, car il fleurit dès le mois de janvier. On le nomme couramment « jonquille »… à tort !

La jonquille

narcisse, jonquille : la différence, alors ? Eh bien, la jonquille (ou Narcissus jonquilla) est en réalité une variété de narcisses. On la confond assez régulièrement avec les narcisses jaunes. Il existe tout de même quelques astuces pour reconnaître une véritable jonquille :

  • ses feuilles étroites, qui rappellent celles d’un jonc. D’ailleurs, son nom vient de l’expression « petit jonc » en espagnol.
  • Ses fleurs jaunes, d’une couleur lumineuse et uniforme.
  • À la différence du narcisse jaune, la tige de jonquille supporte 4 à 6 fleurs.

Vous doutez ? Restez-en à l’appellation de « narcisse ». Car les narcisses ne sont pas forcément des jonquilles, mais… les jonquilles sont bel et bien des narcisses !

Cultiver narcisses et jonquilles

Envie d’illuminer le jardin ou le balcon ? Rien de plus simple que de planter des bulbes ! La plantation se fait en septembre pour une floraison pouvant s’étendre de fin janvier à début mai, suivant les variétés. Plantez-les à 15 cm de profondeur. Les narcisses (et jonquilles !) n’exigent pas beaucoup d’espace. Vous pouvez donc aisément les cultiver en pot ou en jardinière. Ces jolies fleurs s’accommodent par ailleurs de toutes les situations : emplacement ensoleillé ou semi-ombragé, rocaille… Leur seul « caprice » : une terre peu acide.

Bon à savoir

  • Les bulbes de narcisses savent se contenter de peu. Vous pouvez donc les cultiver dans l’eau. Une astuce simple et efficace pour composer un beau centre de table à l’occasion de Pâques !
  • Après la floraison, coupez les tiges ayant supporté les fleurs, puis laissez tout simplement le feuillage jaunir. Laissez les bulbes en pleine terre : vos narcisses refleuriront l’année prochaine !
  • Vous pouvez procéder à la multiplication de vos narcisses par division du bulbe. Le semis est quant à lui délicat : il est donc plutôt réservé aux jardiniers expérimentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *