Non classé

Peut-on faire du bio à la maison ?

Hydroponie, un mode de culture bio

La culture hors-sol est un mode de production hérité des Aztèques. Ce procédé de culture extrêmement ancien connaît aujourd’hui un réel engouement. Il est capable de pallier le manque d’espace et de répondre aux besoins alimentaires d’une population toujours croissante. Si l’agriculture conventionnelle a recours à l’hydroponie, les particuliers sont eux aussi de plus en plus nombreux à utiliser la culture hors-sol pour produire leurs produits du potager, même s’ils ne disposent pas de jardin. Pour ce faire, il suffit de laisser les végétaux se développer dans un substrat inerte parfaitement irrigué par une solution bien dosée en nutriments indispensables. Le concept est simple, et il est tout aussi facile de se procurer le matériel de culture hydroponique indispensable.

Hydroponie bio : que dit la loi ?

Faire pousser à la maison ses plantes aromatiques, fruits et légumes par le biais de l’hydroponie dispense de l’usage de produits toxiques. En effet, la culture sans terre limite l’emploi de pesticides, fongicides et herbicides. C’est donc un bon moyen pour consommer chaque jour des produits sains, sans résidus toxiques. En revanche, sur le plan législatif, la culture hydroponique ne peut actuellement être étiquetée bio, car cette notion exige que les plantes soient nourries par l’écosystème du sol.

Choisir des graines bio

Les produits cultivés dans la sphère privée par les jardiniers amateurs ne relevant pas de la réglementation en vigueur, ils ne peuvent être considérés comme des produits bio. Il est toutefois possible de s’approcher de ce qui est imposé aux professionnels en s’informant sur leur cahier des charges. Et pour produire bio (ou presque) à la maison, l’idéal est de se procurer des plants, graines et semences qui respectent le règlement européen imposé aux maraîchers et aux agriculteurs bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *